biographie  


Il est un peu tout à la fois Ulrich Forman. Passionné, il écrit et compose, et il produit aussi. Voilà un musicien, donc. Le crédo: des mélodies couturées, délicates et touchantes, qui sonnent comme une folk de dunes et glissent parfois sur quelques rapides pour prendre des accents électro bienvenus. Il y a du Bon Iver là-dedans, teinté par endroit du souvenir des Beach Boys. Ce sont surtout les inspirations d’Ulrich Forman. Aussi, voilà que le garçon apparaît sur l’avant-scène cette année pour présenter son nouvel opus baptisé “Chapter III - A Perfect Storm“, un album fignolé par ses soins, bien sûr. C’est là la dernière ligne d’un curriculum vitae d’artiste entamé il y a une quinzaine d’années et qui forme, vu d’en haut, une belle histoire déjà.

Au départ, c’était les années 2000 et Ulrich Forman menait déjà plusieurs projets de front, notamment son groupe Ledge, tantôt électro tantôt pop, habitué des ondes en France et en Grande Bretagne. Mais aussi le Breakfast Quartet, dont le palmarès compte le Premier Prix “Jeunes Talents” du Festival de Jazz de La Défense, à Paris. Et à des milliers de kilomètres de là, c’était un temps où Ulrich fréquentait les boulevards de Los Angeles, et son fameux Musician Institute Technology, afin d’y façonner ses manières de faire en studio, entre production, donc, et réalisation.

Et lorsqu’il rentre à Paris, c’est le cinéma qui l’appelle: sous le nom de Polérik Rouvière, il compose la bande originale du film “Falling From Earth” du réalisateur libanais Chaddi Zennedine. Un travail qui sera nommé Meilleure Musique de Film au Festival International du Film de Dubaï, tout en soulignant encore une fois les façons de caméléons d’Ulrich Forman, capable de s’adapter à chaque terrain investit par la musique. Par la suite, il imagine d’autres compositions originales toujours pour le cinéma, entre ”Qui c’est les plus forts” de la metteuse en scène Charlotte de Turckheim et “Nola Circus“ réalisé par Luc Annest. Deux projets amarrés au circuit international des festivals et dont certains morceaux ont bientôt été insérés dans une série de campagnes publicitaires, pour BMW, Samsung ou bien Mercedes.

Ulrich devient véritablement Ulrich Forman en 2013 lorsqu’il pense son premier maxi. Une affaire inspirée, cette fois, par un séjour le long du Danube, à Budapest. Elle vient de là cette folk au chic d’antan qui donne à respirer en même temps qu’elle tambouille un enthousiasme qui fait gambader à défaut de voler. La voilà la musique d’Ulrich Forman: onirique, solaire et même spatiale. À en sourire et, pourquoi pas, à en tomber amoureux. C’est d’ailleurs l’idée maîtresse colportée par l’EP “See My Love”, signé chez Barclay, et son titre phare ”I’m in Love”, que l’on retrouve dans la foulée rythmant le spot publicitaire ”Attractive World”. Ces dernières années, il y a eu un deuxième maxi, “Chapter II”, porté par le titre « I got you » dont le clip a été remarqué dans de nombreux festivals.

2018, donc. Troisième opus d’Ulrich Forman, “Chapter III - A Perfect Storm” apparaît comme un condensé de ses inspirations, alchimie maîtrisée entre tendresse et nerfs. Sur scène ou en studio, il est entouré d’une belle famille de musiciens, de Fab Dupont (Paul Mc Cartney/The Do) à Florent Livet (Phoenix/Bloc Party) en passant par Pavle Kovacevic (Sébastien Tellier), Chab (Daft Punk/Feist) et Graham Hawthorne (Brian Wilson/James Brown), Ulrich Forman engage ici une nouvelle étape de son exploration musicale.

facebook tweeter télécharger sur itunes

www.universalmusic.fr/ulrich-forman/



 



Prochainment
Ulrich Forman
Chapter III - EP
Ulrich Forman
1234 (and Remixes by Friends)
Ulrich Forman
All i want

Ulrich Forman
Qui c'est les plus fort ? (Bande Originale du film de Charlote de Turckheim)
Ulrich Forman
Chapter II - EP
Ulrich Forman
See my love - EP